Imprimer

Les coquetiers

Coquetier : n. m.: Petite coupe dans laquelle
on met un oeuf pour le manger.
(Définition du dictionnaire "le Petit Robert")
 
 Mars étant le mois de Pâques cette année, nous avons décidé de vous présenter la production de coquetiers de Sarreguemines et de Digoin .
 
Image
Extrait d'une planche de catalogue - Avant 1920.
 Il semble que les coquetiers aient toujours été produits par les faïenceries du groupe. Un catalogue de 1840 (détenu par le musée de Sèvres) nous indique que les coquetiers étaient fabriqués en cailloutage blanc ordinaire, en terre jaune et carmélite uni, en terre jaune uni ou à reliefs et en terre d'Egypte.

Nous avons identifié 5 grandes catégories de coquetiers :
- Les coquetiers ordinaires (forme lisse ou à reliefs)
- Les coquetiers de forme anglaise (appelés à tort diabolo)
- les coquetiers de forme américaine
- les coquetiers sur plat (forme lisse ou à reliefs)
- Les coquetiers zoomorphes (11 formes répertoriées)

Image
Extrait d'une planche de catalogue - Vers 1925.

 Dans les catalogues nous avons identifié 7 formes  différentes :

  (liste non exhaustive)

- Alexandra
- Bourgogne
- Boule
- Cannelée torse (forme anglaise seulement)
- Cluny
- Normande
- Rouen
- Viennoise

Bien qu'ils soient produits dans les formes des services de table, les coquetiers n'en sont pas parties intégrantes. Ils sont fournis à part pour compléter les services ou sont  des éléments de "services à oeufs".

Le service à oeufs porte 6 coquetiers dans 6 trous circulaires laissant passer le pied mais retenant la coupe. Ce support comprend également 6 évidements rectangulaires pour les cuillères et généralement 2 alvéoles pour le sel et le poivre. Il existait aussi des plateaux avec des formes circulaires évidées sur les quelles on posait les coquetiers à l'envers.

Ces éléments que l'on retrouve dans la rubrique "Articles divers" des catalogues étaient surtout destinés à la bourgeoisie.

Image
Porte coquetiers décor Strasbourg - Vers 1890.

 

Les marques utilisées :

            Elles sont imprimées et nombreuses, nous avons relevé les marques I 17 - I 22 - I 24 - I 28  (de petit format pour l'adapter à l'objet)   -   I 30 - I 36 et I 38.

            Certains coquetiers ne sont pas marqués, il faut donc pour les attribuer à Sarreguemines ou Digoin en observer la forme et le décor. 

 

 
32 exemples de coquetiers dits de "forme ordinaire".
 
10 exemples de coquetiers dits de "forme anglaise".
 
 
8 exemples de coquetiers
dits "coquetier sur plat".

 

Les collectionneurs de coquetiers sont des "coquetiphiles".
Un site qui nous parle de leur passion se trouve ici :

Image: http://afcoc.webou.net

ou encore là :


Image http://www.coquetiphilie.online.fr/index.html 

Henri Gauvin