Imprimer
Un service à thé
bien particulier
Image

Image
Le service à thé que nous présentons va à l'encontre de ce que nous sommes habitués à rencontrer dans la production sarregueminoise de cette époque.
 
Cet ensemble, que l'on peut dater vers 1860, présente en brun la marque I 03 imprimée sur émail. On n'observe pas d'autres marques imprimées ou peintes, ni de numéros de taille, de datation ou de pâte.
Le service est en faïence stanifère recouverte d'un émail blanc et non pas en faïence fine, comme habituellement à cette époque.
 
 
 
 
Rappelons que la faïence stanifère ou émaillée est une céramique à tesson poreux coloré par des impuretés contenues dans la pâte, que l'on masque par un enduit vitreux blanchi et opacifié par l'oxyde d'étain qui l'imperméabilise.
La faïence fine, qui a remplacé la faïence émaillée ou stannifère, est un produit céramique à pâte plus blanche, plus dure et plus serrée que celle de la faïence stanifère. On ne cache plus la pâte, elle est recouverte par une glaçure transparente.
 
Image
 La forme:


Les corps de la cafetière, de la théière, du sucrier et du pot à lait sont ventrus.
Les pièces de forme et les tasses reposent sur 4 pieds à enroulement.
Les anses sont agrémentées de volutes.
Les prises des couvercles sont plates, en forme de fleurs.


Le décor:
Image

Décor de bouquets de fleurs polychromes peints à la main dans des réserves délimitées par des rinceaux en bas-relief soulignés de dorure, sur fond quadrillé rehaussé de petites fleurs en dorure.
Des dorures soulignent également les extrémités des becs verseurs, les pieds à enroulement, les anses, les bord des pièces.
Une frise dorée en volutes décore le bord intérieur des tasses.
 
 
Image
A.B.