Un plat patriotique
              par Jean-
Jacques Waltz

 

Le coup de coeur de ce mois-ci est sorti d'une conférence sur les "faïences populaires à textes" tenue le 4 mai 2013 à Riedisheim pour "l'association des Amis de la Faïence de Sarreguemines".  Particularité : c'est certainement la première pièce de ce genre exécutée au pochoir et au vaporisateur. On peut dater cette pièce vers 1922.

C'est en 1921 que Jean-Jacques Waltz dit "Hansi" a commencé à travailler avec la faïencerie de Sarreguemines et la toute nouvelle sociétè S.D.V. pour l'élaboration du service "Hansi Annales" dont il a créé les décors.

Les premières épreuves ont été reçues le 6 juillet 1922 et les premières pièces sont sorties des fours le 11 octobre 1922. A cette occasion, l'artiste avait noué des liens d'amitiés avec l'ingénieur Charles Chérix  qui, à cette époque, avait mis au point le procédé de reproduction des décors à l'aide de la  photogravure. Les descendants de cet ingénieur gardent un dessin de l'artiste avec une dédicace datée août 1921.On peut penser que l'accueil chaleureux qu'il a reçu à la manufacture alors que son œuvre et sa personne commence à être contestées dans son Alsace natale, a conduit Jean-Jacques Waltz  a exécuter le décor de ce plat.

Contrairement aux productions populaires auxquelles cette pièce appartient de par son style, le décor au pochoir est appliqué au vaporisateur et non pas à la brosse.

 


 
Données techniques :

 

Cette "coupe 30", comme indiqué sur la page de carnet de décors tenu par Georges Herrmann, est un plat de forme lentille avec talon trapézoïdal  comprenant 2 trous pour l'accrochage. Nous sommes donc bien en présence d'une pièce décorative et non pas d'un plat de service.


                            Diamètre : 300mm

                            Hauteur : 40mm

                            Poids  :  934g

                            Diamètre du talon : 130mm

                            Marques :  I 36 et "30" en creux

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

H. Gauvin