Imprimer

Un porte-cigare !

 

Venu d'Outre-Atlantique.

 

 

Le coup de cœur de ce mois de février surprendra plus d'un collectionneur !

Nous le devons à la perspicacité d'un de nos adhérents, collectionneur averti, qui a su "dénicher" cette pièce insolite et bien peu connue.

Si elle est facile à identifier grâce aux marques qu'elle porte, son utilisation est bien moins connue des Français.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Selon sa  marque de fabrique, la marque I 36,  nous sommes en présence d'une pièce fabriquée après mars 1920.

 

Si on se réfère à la liste des numéros  de formes des productions de Sarreguemines & Digoin,  le numéro en creux 3854, indique que nous sommes en présence d'un porte-cigares dont les premières pièces ont été fabriquées vers 1905.

 

La marque imprimée en noir P.V. nous indique que nous avons à faire à une pièce commandée par un importateur new-yorkais pour le marché des Etats-Unis.

 

L'affaire est maintenant limpide. Le décryptage de ces indications nous apprend donc que nous sommes en présence  d'un objet très pratique utilisé surtout lors des "social fonction" dans les clubs d'Amérique du Nord. On a pu rencontrer des objets ayant une utilisation identique dans certains clubs britanniques.

 

Ceci mérite quand même quelques explications.

 

Tous ceux qui ont participé à des cocktails  ou à des réceptions savent qu'il est difficile de tenir un verre, un petit four et de donner sa carte de visite à un interlocuteur ou de recevoir la sienne. Plus simplement de serrer la main à une personne que l'on vous présente.

 

On observera que parfois, de nos jours, dans certaines réceptions, on met à votre disposition un petit plateau en plastique pour y déposer votre encas.  Ce plateau possède une encoche où vous pouvez mettre votre flute à champagne ou un verre à pied.

 

Hé bien avant ce "gadget" en plastique il y eut le porte-cigare forme 3854 produit à Sarreguemines!

 

 

 

 

 

La partie cylindrique facile à prendre en main porte en son centre un verre que l'on imaginera aisément  rempli de bourbon et la partie plate légèrement incurvée en son centre permettra d'y déposer une pipe, une cigarette mais surtout un cigare marqueur social de la classe aisée qui fréquentait ces clubs.

 

Ainsi les gentlemen pouvaient avoir dans leur main gauche un verre de leur boisson favorite et leur cigare tout en gardant la main droite libre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous aussi vous avez ou vous avez  connaissance d'une pièce peu connue, vous avez des questions sur cet objet, faites nous en part à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 Henri Gauvin